Menu

http://batterie-portable-asus.com

Batteries d’ordinateur portable Asus | Replacement batterie pour Asus - batterie-portable-asus.com

Batterie pour ordinateur portable TOSHIBA Satellite L650

June 1, 2017

Le marché de l’Internet des objets (IoT) constitue en effet un gros marché potentiel pour Air-Lynx. « Les solutions 4G viennent en complément des réseaux bas débit de Sigfox et Lora pour des besoins de débits plus élevés », indique notre interlocuteur. La société est d’ailleurs en discussion avec des intégrateurs pour fournir des solutions dans le cadre de déploiements avec des usages de robotique, de capteurs, d’audiovisuel, etc., sur un même réseau. Air-Lynx devrait d’ailleurs profiter du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone fin février pour annoncer une solution NB-IoT, l’un des protocoles du 3GPP (l’association de standardisation des technologies mobiles) pour objets connectés sur réseau mobile.

L’offre 4G d’Air-Lynx peut également servir d’extension de réseau fixe. En Guyane française, les opérateurs Caribsat et Veldissimo Telecom s’appuient sur la solution de la start-up française pour couvrir en LTE une zone de 6 km2 et apporter l’Internet haut débit aux habitants des villages de Maripasoula et de Papaïchton. La solution a donc le profil pour adresser les zones blanches. L’agrégation de plusieurs stations-valises (alors proposées en format rack) permet en effet d’étendre la portée du réseau 4G et assurer sa résilience. Si « nous sommes les seuls à disposer d’une tête radio à large bande (690-960 MHz) pour les marchés professionnels, configurable de manière logicielle, nous savons travailler dans les autres bandes », indique Didier Raffenoux. A savoir les bandes 1, 3, 4, 5, 10 et 20. Une flexibilité à même d’intéresser les collectivités locales qui déploient leurs réseaux très haut débit (THD). « Des discussions sont en cours avec elles », confirme le responsable qui n’en dira pas plus pour le moment.

Les développements technologiques vont se poursuivre. Pour répondre aux besoins de l’IoT notamment mais aussi en vue de l’arrivée de la 5G. Son offre essentiellement logicielle ouvre facilement la voie à la virtualisation de sa technologie dans le cadre d’une transposition dans le Cloud. Là encore, Air-Lynx pourrait créer la surprise à Barcelone. En attendant, la start-up française va poursuivre son développement, notamment à l’international. Pour cela, il repart en recherche de financement et espère annoncer une deuxième levée de fond l’été prochain. La première s’était élevée à 1,5 million d’euros auprès d’Innovacom et le soutien de BPI France. « Le marché démarre et il faut se structurer pour vendre partout », estime Didier Raffenoux qui entend profiter de son avance technologique. A l’international, Air-Lynx est aujourd’hui présent en Norvège, Italie, Malaisie ou encore au Pérou grâce à un modèle de vente indirecte basé sur des accords intégrateurs qui servent une vingtaine de clients dans le monde. Pour 2017, la société espère doubler son chiffre d’affaires sur lequel elle ne souhaite pas communiquer pour le moment. Mais à l’heure où la mobilité prend une tournure de plus en plus incontournable pour les entreprises, le potentiel est porteur.

Les consternants mots les plus utilisés. Le marronnier de la sécurité IT revient en 2017 avec une inexorable rengaine sur le tiercé de tête des mots de passe les plus utilisés du classement réalisé par Keeper Security. On retrouve donc au panthéon de la bêtise, le très populaire 123456, suivi de la version allongée 123456789 et pour les adeptes du clavier anglo-saxon, QWERTY. Les variantes des premiers chiffres du clavier sont aussi en bonne position. Il faut attendre la 8ème position pour retrouver un mot avec des lettres, l’indéboulonnable « password ». On notera la présence en 21ème position du mot Google.Intel lance une plateforme IoT pour la distribution. Le monde de l’Internet des objets se verticalise en adressant spécifiquement certain secteur d’activité. C’est le cas de la distribution où le CEO d’Intel a présenté à l’occasion d’une conférence, RPP (Responsive Retail Platform). L’objectif est de coordonner les équipements, les logiciels, les API et les capteurs pour le secteur de la distribution. Le directeur marketing d’Intel, Ryan Parker a indiqué, « pensez la plateforme comme étant un processeur Intel Xeon multi-tenant pour les magasins ». Le cœur de la plateforme s’articulera autour de capteurs basse consommation Intel avec une connectivité RFID. Intel a également annoncé un plan d’investissement de 100 millions de dollars dans les Retail Tech.

Le Trekker-X3 paré pour l’outdoor. Propres à la transformation numérique des entreprises, les applications mobiles renforcent l’efficacité des agents de terrains. Encore faut-il disposer de terminaux adaptés aux conditions de ces terrains, que ce soit pour lutter contre l’humidité, les usages par grand froid (avec des gants) ou les risques de chutes. Dans cette optique, le constructeur français Crosscall annonce son nouveau smartphone conçu pour l’outdoor. Le Trekker-X3 est un smartphone Android Marshmallow (6.0.1) de 5 pouces full HD et écran Gorilla Glass 4 anti rayures. Il est animé par un processeur Qualcomm Snapdragon 617 octo-cœur à 1,5 GHz épaulé de 3 Go de mémoire et 32 Go de stockage (extensible à 128 Go). Son capteur enregistre des images de 16 (à l’arrière) et 8 (à l’avant) millions de pixels. Etanche (norme IP67) même en immersion (jusqu’à 1 mètre) en eau douce ou salée, le terminal est bardé de capteurs (baromètre, thermomètre, hygromètre, altimètre…) pour analyser l’environnement grâce à l’application nativement embarquée X3 Sensors. Sa batterie de 3500 mAh garantit près de 20 jours en veille et 31 heures en communication et se recharge rapidement (en moins d’1 heure pour 80%) avec le système Quick Charge 3.0. Un smartphone 4G paré pour le tout terrain disponible à partir de février qui a un coût : près de 550 euros.

127 milliards de dollars pour les Applications. L’usage des applications mobiles ne cesse de progresser. En 2016, il a augmenté de près de 20% à 900 milliards d’heures d’utilisation à l’échelle mondiale, selon un rapport de App Annie. Le chiffre d’affaires des Stores Android et iOS a pour leur part augmenté de 40% globalement à 127 milliards de dollars, dont 89 milliards reversés aux développeurs, éditeurs et annonceurs. Quasiment 90 milliards d’applications ont été téléchargées en 2016. En Inde en premier lieu qui a dépassé les Etats-Unis avec plus de 6 milliards de téléchargements, Android essentiellement. Alors que le pays ne connaît qu’un taux de pénétration de 30% des smartphones, le potentiel de croissance reste immense. C’est également le cas dans nombre de pays émergents comme le Mexique, l’Indonésie, le Brésil où le nombre moyen d’applications par utilisateur s’élève à 30. Les revenus issus des applications iOS vendues en Chine surpassent ceux des Etats-Unis. Les jeux comptent pour 75% du chiffre d’affaires des applications iOS et 90% de celles d’Android.

Consumer Reports a revu sa copie et recommande maintenant les MacBook Pro 2016 d’Apple. Leur autonomie mesurée serait très supérieure à celle annoncée par Apple.Bonne nouvelle pour Apple. Les MacBook Pro 2016 décrochent enfin le fameux sésame de Consumer Reports.Le bug corrigé par la firme récemment était censé rendre l’autonomie de ses ordinateurs portables bien plus consistante, en particulier dans les conditions de test mises en œuvre par Consumer Reports. Voir à ce propos notre précédent article « MacBook Pro : le Consumer Reports trompé par un bug dans Safari ? ».Suite à la mise en ligne de ce correctif, le site a revu sa copie. Et les résultats sont cette fois-ci bien plus constants, ce qui permet à ces machines de décrocher la recommandation de Consumer Reports.Chose d’autant plus vraie que l’autonomie mesurée est en fait très supérieure à celle indiquée par Apple. La firme de Cupertino annonce 10 heures de fonctionnement sur batterie. Voici ce qu’a mesuré Consumer Reports :D’excellents résultats donc. Certains autres sites ne sont pas arrivés à reproduire ces chiffres. Mais la cause est ici liée au temps de ‘rodage’ du système, qui charge processeur, disque et carte réseau pendant ses premiers jours de fonctionnement.

Apple devrait prochainement diffuser plus largement son correctif aux utilisateurs de macOS. Le problème constaté ici ne touche toutefois que ceux basculant Safari en mode développeur.Apple croit avoir trouvé la raison faisant que les tests de batterie de Consumer Reports étaient inconsistants. Les MacBook Pro 2016 seront retestés.Coup de tonnerre pour Apple fin décembre : le très influent Consumer Reports refusait de recommander les nouvelles machines portables de la firme à la pomme, les MacBook Pro 2016.En cause, une autonomie très inconsistante. Voir à ce propos notre précédent article « Les MacBook Pro 2016 boudés par le Consumer Reports ». Apple avait alors contesté les résultats de Consumer Reports, se demandant si les tests avaient été correctement menés. Voir « MacBook Pro 2016 : Apple s’étonne des tests de Consumer Reports ».La firme de Cupertino s’est depuis penchée sur la question et croit détenir la solution. Il s’agirait en fait d’un bug de Safari, qui, en mode développeur, provoque quelques soucis qui auraient un impact non négligeable sur la durée de vie de la batterie.

« Nous avons appris que lors du test d’autonomie des ordinateurs portables Mac, Consumer Reports avait utilisé un paramètre caché de Safari dédié au développement de sites web, lequel désactive le cache du navigateur, explique Apple dans les colonnes d’iMore. Ce n’est pas un paramètre utilisé par nos clients et cela ne reflète pas l’utilisation normale de la machine. L’utilisation de ce paramètre développeur a également déclenché un bug obscur et intermittent provoquant le rechargement des icônes, ce qui a mené aux résultats incohérents relevés par leur laboratoire. Après avoir demandé à Consumer Reports d’exécuter le même test en utilisant les paramètres normaux, ils nous ont indiqué que leurs MacBook Pro livraient constamment l’autonomie sur batterie attendue. Nous avons par ailleurs corrigé le bug découvert dans ce test. »

Le fait de couper la mise en cache des pages web était voulu. Lors des tests, il est en effet important de s’assurer que les pages chargées le soient depuis la Toile et non depuis l’espace de stockage de l’ordinateur. Ce n’est toutefois pas la charge imposée à la carte réseau qui pose ici problème, mais le bug lié au rechargement continu des icônes.Consumer Reports a pris note de ce correctif : « Nous avons téléchargé le correctif logiciel et sommes en train de relancer nos tests de batterie avec le correctif en place sur les ordinateurs précédemment testés. Si les résultats d’autonomie sur batterie sont constants et élevés, le score des MacBook Pro augmentera, et ces ordinateurs portables recevront alors la recommandation de Consumer Reports, compte tenu de leurs performances dans les autres secteurs de notre évaluation. »Gageons qu’Apple doit croiser les doigts dans l’attente de décrocher le fameux sésame, essentiel pour aborder sereinement le marché américain. Concernant l’autonomie, rappelons que la firme a précédemment signalé que cette dernière pouvait être assez faible lors des premiers jours d’utilisation de la machine. Ceci est dû aux opérations d’indexation et de copie de fichiers vers le Cloud réalisées en tâche de fond par macOS lors de sa mise en route initiale.

  1. http://retrouve3.comunidades.net/
  2. http://yourpot.com/users/dovendosi/blog.aspx
  3. http://dovendosi.gratisblog.biz/

Go Back

Comment

Blog Search

Comments

There are currently no blog comments.