Menu

http://batterie-portable-asus.com

Batteries d’ordinateur portable Asus | Replacement batterie pour Asus - batterie-portable-asus.com

Ordinateurs portables Batterie ASUS G75

June 2, 2017

L’annonce, qui a été faite dans le cadre du BUILD, n’indique pas cependant si les terminaux Lumia déjà vendus dans le commerce pourront également être connectés à des écrans d’ordinateur.Selon les premiers détails révélés, les smartphones Windows 10 pourront être branchés à un PC et se transformeront alors en véritables stations de travail mobiles. Le smartphone jouera alors le rôle d’une tour d’ordinateur, affichant sur l’écran une version intégrale de Windows, qui permettra à l’utilisateur d’utiliser des applications comme PhotoShop, de rédiger des mails et d’utiliser des applications de bureautique sans devoir disposer d’un ordinateur. Pour dactylographier son texte, l’utilisateur pourra connecter un clavier et une souris Bluetooth, qui joueront le rôle de périphérique.

Révolutionnaire, la fonctionnalité introduite par Microsoft mercredi démontre le savoir-faire du groupe informatique, qui est parvenu à unir son écosystème avec brio.En toute logique, cette nouvelle fonctionnalité devrait être introduite avec le prochain flagship de Microsoft, le Lumia 940, qui n’a malheureusement pas encore été annoncé officiellement…Le géant américain du paiement en ligne, Paypal, organise un hackathon à Londres où 200 concurrents vont programmer la prochaine application qui bouleversera internet…À chacun son épreuve d’endurance: certains courent, comme les milliers de marathoniens ayant arpenté dimanche les rues de Londres, d’autres programment non-stop 24 heures durant, en rêvant d’inventer la prochaine application qui bouleversera internet.

Le cliquetis rapide des claviers de centaines d’ordinateurs portables résonne comme un vrombissement sous les élégantes arcades de métal du Tobacco Dock, un ancien entrepôt à tabac du centre de la capitale britannique.L’ambiance est studieuse, les visages concentrés. Les tables sont jonchées de câbles informatiques, clefs USB mais aussi de canettes de soda et paquets de bonbons.Derrière les écrans, il y a quelque 200 concurrents de l’édition londonienne de “BattleHack”, un hackathon organisé par PayPal, le géant américain du paiement en ligne.“Un hackathon, ce sont des développeurs informatiques qui vont travailler sur de nouvelles applications pendant 24 heures. C’est comme un marathon”, explique à l’AFP John Lunn, un responsable de Braintree, filiale de PayPal.De fait le terme hackathon est un néologisme constitué des mots “hack”, qui signifie bidouillage, et “marathon”. En bref, il s’agit d’une compétition opposant des développeurs informatiques.

‘Répartis en équipes, ils ont 24 heures pour créer un programme susceptible de faire de Londres une ville meilleure”, dit John Lunn. “En créant une application pour aider les personnes dans le besoin, ou celles qui ont des difficultés à trouver une place de parking.”Le gagnant se verra offrir un billet pour la Silicon Valley, où la finale de BattleHack aura lieu à la mi-novembre, avec à la clef une récompense de 100.000 dollars.Mais l’épreuve profite également à l’organisateur, puisque les participants ont l’obligation d’utiliser les interfaces de PayPal et de Braintree pour confectionner leurs applications.“Ainsi on peut apprendre d’eux ce qui marche et ce qui ne marche pas”, souligne John Lunn.Pour gagner, chacun sa méthode, le plus important n’étant pas tant d’aligner les lignes de codes informatiques que de trouver le concept inédit, l’idée géniale, de celles qui ont propulsé Instagram ou Twitter au firmament.

Et la créativité emprunte parfois des sentiers tortueux. Keit Kollo, étudiante en mode, tâche ainsi de découper une plaque de plexiglas pour fabriquer un prisme en 3D dans lequel seront projetées des images.“Cela créera une sorte d’hologramme” utilisable avec les logiciels de visiophonie, avance la jeune femme, dont la longue chevelure bicolore, brune d’un côté, blonde de l’autre, dégringole sur ses épaules.Beaucoup d’idées, peu de temps
L’idée est ambitieuse. Un peu trop peut-être, craint Mansimran Singh, son acolyte. “Il faut vérifier que ça marche. Parce que sinon il faudra penser à autre chose.”Un peu plus loin, une autre équipe définit les contours d’une application censée faciliter les échanges entre les victimes de catastrophes et les secours.“Dans un cas comme le séisme au Népal par exemple, les survivants pourraient envoyer un SMS vers un numéro spécial permettant aux secours de localiser les victimes sur une carte”, explique Brian Thai.

Jeune développeur, Brian compte bien profiter du hackathon pour se faire un nom dans le milieu. “On a tous l’ambition de faire quelque chose d’unique, d’innovant”, dit-il. Avant de reconnaître que “WhatsApp, Facebook et Twitter ne se sont pas faits en un jour”.Au Tobacco Dock, les heures passent et creusent les cernes des participants. Alors que la nuit tombe, certains luttent contre le sommeil pour continuer à coder quand d’autres s’allongent sur des canapés pour reprendre des forces.A 13h00, dimanche, tandis que le marathon bat son plein dans les rues de Londres, un gong tonitruant annonce aux programmeurs la fin de l’épreuve. Place aux présentations, ou comment démontrer en deux minutes la pertinence d’une idée à un jury de spécialistes.

Le premier prix récompense une application permettant de vérifier à distance qu’une personne se porte bien en contrôlant l’usage d’appareils électroniques du quotidien, comme un téléviseur.Cette victoire “valide notre idée tout en nous offrant une bonne publicité”, jubile Sam Machin, coauteur du programme, en savourant par avance son voyage prochain en Californie, le saint des saints.Comme Apple, HP se lance sur le marché des micro-PC avec le Pavilion Mini, un PC à peine plus gros qu’une souris qui présente l’énorme atout de réduire l’espace occupé par le matériel informatique sur le bureau…Pas toujours évident de trouver chaussure à son pied lorsque l’on recherche un nouveau PC. Entre les PC de bureaux souvent trop volumineux et les ordinateurs portables pas assez puissants, le consommateur n’avait jusqu’à il y a peu pas beaucoup de choix. Avec l’arrivée des All-in-One, il était enfin possible de réduire l’espace alloué aux machines sur le bureau. Encore plus petit, et idéal si vous disposez déjà d’un écran, le Pavilion Mini de HP est un micro-ordinateur pas plus gros qu’un Reflex et au design élégant.

Si on regrettera d’entrée de jeux sa puissance relativement limitée (processeur i3 et 4 Go de RAM) qui limite son utilisation à des tâches basiques comme le traitement de texte, le surf ou l’utilisation de logiciels ne nécessitant pas de fortes ressources, le Pavilion Mini conviendra parfaitement aux utilisateurs blasés des grosses machines ayant pour principal critère l’esthétisme de leur ordinateur. Tout petit et relativement léger, le Pavilion Mini adopte un design quasi-circulaire. Très élégant sur un bureau, il se fait très discret à côté de l’écran. Si quelques concessions ont été faites au niveau de la puissance, on découvre que dans l’ensemble, le Pavilion Mini n’a pas grand chose à envier à un PC de bureau classique. Il embarque quatre ports USB, un port HDMI, un Ethernet, un port casque et un port DP, auxquels viennent s’ajouter un disque dur d’1 To, qui sera très pratique pour stocker les fichiers les plus volumineux.

Alors certes, au niveau de la puissance, le Pavilion Mini fait plutôt pâle figure par rapport au Mac Mini, mais son prix est également inférieur. Si l’on trouvera sans difficulté des produits plus intéressants à des prix plus attractifs, le Pavilion Mini est probablement le PC d’entrée de gamme qui a le plus à offrir au niveau de la connectique et du design.Idéal pur tous ceux qui cherchent un ordinateur qui sait se faire discret et se transporte facilement, le Pavilion Mini reste un très bon ordinateur pour les tâches les plus basiques. Son disque dur d’1 To en fait également un produit beaucoup plus intéressant que les tablettes ou les Chromebooks pour le consommateur, mais qui pêche au niveau de sa puissance. De ce fait, il est inutile d’espérer jouer aux dernières superproductions ou d’utiliser PhotoShop ou Movie Maker avec son Pavilion Mini. Pour cette raison, nous aurions tendance à conseiller le Pavilion Mini qu’aux utilisateurs qui n’ont pas besoin d’une grosse cylindrée.

Comme chaque année, Microsoft tiendra sa conférence annuelle à San Francisco. Outre Windows 10, plusieurs nouveautés sont attendues au tournant…Si l’on sait depuis un moment que Microsoft devrait lancer Windows 10 durant cet été, une inconnue majeure demeure dans l’équation : la date exacte du lancement. En toute logique, Microsoft devrait présenter les détails du lancement de Windows 10 lors du BUILD, et très certainement en profiter pour dévoiler quelques nouveaux ordinateurs, tablettes et smartphones de ses partenaires.Si l’on sait déjà pratiquement tout de Windows 10 sur PC, la version mobile du système d’exploitation de Microsoft doit encore révéler certains de ses secrets. En toute logique, Microsoft devrait présenter davantage de fonctionnalités réservées au mobile lors de son événement, et mettre l’accent sur les interactions entre les PC, tablettes et smartphones Windows.

Go Back

Comment

Blog Search

Comments

There are currently no blog comments.